Sareco - Mobilité et Stationnement
bannieresareco
La perception manuelle des droits du stationnement payant sur voirie

Une idée ancienne, un concept moderne

Les transactions du stationnement payant sur voie publique sont effectuées par un agent présent en permanence, auquel l'usager s'adresse dès son arrivée sur le terrain.

Un portable imprime le ticket remis à l'automobiliste et consigne systématiquement l'historique des transactions.

L'usager peut récupérer le trop-perçu, lorsqu’il revient plus tôt que prévu. Inversement, il est invité à combler le montant dû en cas de dépassement de la durée estimée initialement, dans la limite du temps autorisé. Une tolérance de type 10 minutes gratuites est aisément praticable. L'agent encaisseur rend la monnaie à l'usager qui ne dispose pas de l'appoint. Il accepte les chèques.

Le principe de l'équilibre économique de l'agent encaisseur repose sur le fait que la charge créée (salaire, équipement, …) est compensée par la croissance des recettes qu'il génère par son action.


La satisfaction des responsables

Elus et services techniques sont motivés par des améliorations notables de fonctionnement : 
  • 10 fois moins de PV, 
  • Disparition des ventouses, 
  • 99 % des heures stationnées sont payées, 
  • Surcoûts compensés par les sur-recettes. 

L'engouement du public :
98% d'opinions favorables 

Des enquêtes montrent que les utilisateurs apprécient vivement le service, et notamment : 
  • l'accueil et la convivialité, 
  • le service (remboursement, tolérance), 
  • l'équité du paiement, - la "fin des P.V.", 
  • le sentiment de sécurité, 
  • la création d'emploi. 

L'usager ressent le paiement d’une manière très différente

Agent encaisseur

L'utilisation d'horodateurs ne peut pas garantir le service proposé par le stationnement payant, ni l'égalité de traitement entre les usagers.

En revanche, l'Agent Encaisseur gère les places qu'il a en charge et assume ces missions. Il établit le dialogue avec les usagers et les informe. Il en résulte une autre vision du stationnement de surface à laquelle les usagers adhèrent spontanément : ils acceptent volontiers de payer pour un service qu'ils comprennent, qui fonctionne, et qui les satisfait.


Le succès d'une nouvelle implantation nécessite quelques précautions :

  • Choix des sites (forte demande des visiteurs et configuration topographique ramassée) : repérage, enquêtes de validation 
  • Adaptation des procédures au contexte local : tarifs, procédures suivies par l’agent encaisseur, procédures de contrôle de l’activité de l’agent encaisseur, … 
  • Critères de recrutement et tests – formation du personnel – Information de l’encadrement et des surveillants 
  • Communication publique, signalisation .