Sareco - Mobilité et Stationnement
bannieresareco

Sareco conseille les bailleurs pour le stationnement... des vélos aussi.

 

 

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) a organisé une présentation du programme ALVÉOLE le 18 janvier 2017 auprès d’une vingtaine de bailleurs sociaux.

Thierry Delvaux y a participé au nom de sareco pour rappeler les recommandations techniques à suivre afin qu’un local devienne un garage à vélos fonctionnel et ergonomique, de sorte que les résidents n’hésitent plus à utiliser leur bicyclette au quotidien. Le soutien de sareco à ce programme est bénévole.

 

 


 

Mais qu’est-ce que le programme ALVÉOLE ?

 

Pour bien comprendre, il faut reprendre l’histoire à partir de la création des certificats d’économies d’énergie (CEE) : depuis 2005, les pouvoirs publics imposent aux vendeurs d’énergie appelés les « obligés » (électricité, gaz, GPL, chaleur et froid, fioul domestique et carburants pour automobiles) de réaliser des économies d’énergie, en échange de CEE. Ces certificats sont obtenus :

  • à la suite d'actions entreprises en propre par les obligés, 
  • par l’achat de CEE auprès d’autres acteurs ayant mené des opérations d'économies d'énergie,
  • ou à travers des contributions financières à des programmes d’accompagnement.

L'unité de mesure des Certificats d'Économies d'Énergie est le kWh d'énergie finale cumulée et actualisée sur la durée de vie du produit (kWh d'énergie finale cumac). Cela représente une quantité d'énergie qui aura été économisée grâce aux opérations d'économies d'énergie mises en place.


Dans notre cas, le programme Alvéole s’inscrit dans le cadre de CEE « précarité énergétique ». À ce titre, les bailleurs sociaux qui construisent ou aménagent des espaces sécurisés pour le stationnement des vélos reçoivent 1 MWh cumac de CEE pour 8 € dépensés. Les bailleurs revendront ensuite ces CEE aux obligés, au tarif d’environ 5 € / MWh cumac (selon le prix du marché). Cela correspond donc à une forme de subvention de l’ordre de 60 %.

 

Toutefois, pour cela, les bailleurs doivent respecter les conditions du programme et le cahier des charges de la FUB. Les conditions à remplir sont relatives à des mesures associées comme un accompagnement des ménages par une association disposant d’une vélo-école pour adultes. Le cahier des charges vise principalement des critères de qualité du garage. Il s’agit de donner aux résidents de réels moyens pour économiser l’énergie, notamment en utilisant moins la voiture.

 

Avis aux amateurs mais attention : le programme ALVÉOLE prend fin le 31 décembre 2018.

 


 

 

Lors de cette journée d’information, plusieurs intervenants (FUB, sociétés spécialisées de conseil, association de bailleurs, bailleur…) se sont succédés pour présenter notamment :

  • le contexte de la précarité énergétique, ses impacts et conséquences sur la mobilité des ménages,
  • le fonctionnement du programme et les modalités administratives de mise en œuvre,
  • les critères quantitatifs et qualitatifs à intégrer aux projets,
  • un retour d’expérience sur le programme trisannuel de développement des locaux à vélos d’un parc social parisien.

 

Enfin, trois exemples concrets de projets candidats au programme Alvéole ont été présentés par des participants puis discutés en groupes de travail afin de définir les meilleurs moyens pour les faire aboutir.

 

 


 

Pour en savoir plus :

Le programme Alvéole, sur le site de la FUB

Les Certificats d’économies d’énergie, sur le site du Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer

Les dimensions et caractéristiques des espaces de stationnement privés vélos (le guide officiel du Ministère), sur le site de sareco

Le stationnement des vélos, sur le site sareco

 

VeloF  VeloH